Les splendeurs du Kenya

Par personne

23,500 Dhs TTC

Nairobi – Samburu – Nakuru – Naivasha – Masai Mara South – Rift Valley

Du mardi 5 janvier au mercredi 13 janvier 2021

8 jours – 6 nuits


 

Dates de départ
6 janvier 2021 30 juin 2021
20 janvier 2021 14 juillet 2021
3 février 2021 21 juillet 2021
17 février 2021 11 août 2021
24 mars 2021 25 août 2021
31 mars 2021 15 septembre 2021
14 avril 2021 29 septembre 2021
5 mai 2021 6 octobre 2021
16 juin 2021 20 octobre 2021

 

Jour 0: le mardi 05 janvier 2021  Casablanca – Nairobi

VOL         MS 848 – EGYPTAIR                               MARDI 05 JANVIER 2021

DEPART:     CASABLANCA, MA (MOHAMMED V), TERMINAL 2              05 JANVIER 13h50

ARRIVEE:    CAIRO, EG (CAIRO INTL), TERMINAL 3                   05 JANVIER 19h45

BAGAGES:    2 PIECES DE 23 KG                                        DUREE: 04h55

 

Jour 1: le mercredi 6 janvier 2021  Nairobi – Samburu (6h, 425km)

VOL         MS 841 – EGYPTAIR                              MARDI 05 JANVIER 2021

DEPART:     CAIRO, EG (CAIRO INTL), TERMINAL 3                   05 JANVIER 21h45

ARRIVEE:    NAIROBI, KE (JOMO KENYATTA INTL), TERMINAL 1C        06 JANVIER 06h45

BAGAGES:    2 PIECES DE 23 KG                                        DUREE: 08h00

ESCALE 1    CAIRO ARRIVÉE DAR ES SALAAM

ESCALE 2    DAR ES SALAAM ARRIVÉE NAIROBI

Accueil et assistance à l’aéroport de Nairobi. Votre guide vous attendra avec un panneau d’accueil.

Départ en minibus avec votre chauffeur-guide.

Route pour Samburu. La route se dirige vers le nord jusqu’à Thika, au cœur du pays d’ananas, puis continue vers le nord à travers la campagne verdoyante, tout en montant dans les hautes terres centrales fertiles. De Makutano à Nyeri, la route passe entre le mont Kenya et les Aberdares et continue vers le nord jusqu’à Nanyuki. Ensuite la route se dirige vers l’est, en contournant le flanc nord du mont Kenya avant de tourner au nord-est et de descendre à Archers Post, point d’entrée de la région de Samburu. Trajet entre 5 et 6 heures approximativement, en fonction de la destination.

Afficher l’image source

Arrêt en cours de route sur un marché local pour acheter quelques fruits, l’occasion de discuter avec les marchands, de prendre des photos de leurs étalages colorés et de manger une mangue bien fraiche.

Déjeuner au Trout Tree Restaurant.

Profitez d’une expérience culinaire tout à fait unique en pénétrant dans l’univers d’un énorme figuier! L’emplacement pittoresque, en bordure de la rivière Burguret, est serein et rafraîchissant. Vous pouvez choisir une table à l’intérieur de l’arbre lui-même, ou sur le ponton rustique construit autour de celui-ci. Vous y rencontrerez peut-être quelques sympathiques résidents comme les singes Colobes flânant sur le site dans l’espoir d’un morceau savoureux, ou quelques damans curieux qui vous amuseront. La spécialité du restaurant : une truite fraîche, fondant sur la langue, pêchée dans les étangs alentours et grillée à la perfection! Des plats végétariens ainsi que le succulent bœuf Laikipia figurent parmi les autres délicieuses options que vous pourrez choisir.

Afficher l’image source

Découverte de la Réserve Nationale de Shaba. Située au sud des réserves de Samburu et de Buffalo Springs, dont elle n’est séparée que par une route, la réserve de Shaba est très différente de ses deux voisines. D’une superficie de 280 km2, la réserve possède une grande diversité de paysages offrant une alternance de  vastes étendues arides, de collines volcaniques, de savane de buissons épineux et de prairies. Shaba bénéficie également de plusieurs sources qui donnent naissance à des zones marécageuses verdoyantes. Aujourd’hui connue pour avoir été le cadre de l’un des romans de Joy Adamson (Penny, Reine de Shaba), la réserve abrite de nombreux animaux parmi lesquels lions, éléphants, oryx d’Afrique, gérénuk, zèbres de Grévy, autruches et girafes réticulés.

Visite d’un village traditionnel Samburu. Lors de cette visite vous en apprendrez d’avantage sur les coutumes fascinantes de la tribu Samburu, une fière nation de guerriers. Pasteurs nomades comme leurs cousins Masai, ils se déplacent avec leurs troupeaux de bovins, de chameaux et de chèvres. Cette immersion unique, au cœur des anciennes coutumes et traditions Samburu, vous permet de découvrir leur mode de vie, leurs maison et méthodes de cuisson, ainsi que les secrets leur permettant de survivre dans un environnement sauvage. Des danses tribales viendront compléter cette rencontre et vous donneront l’occasion d’admirer les magnifiques parures de perles dont s’ornent hommes et femmes.

Dîner à l’hôtel.

Nuit à l’hôtel Shaba Sarova.

 

Jour 2 : le jeudi 7 janvier 2021  Samburu

Petit déjeuner à l’hôtel.

Journée Safari à Samburu en votre véhicule de circuit.

Déjeuner pic nic dans le parc.

Dîner à l’hôtel.

Nuit à l’hôtel

 

Jour3 : le vendredi 8 janvier 2021  Samburu – Nakuru (8h, 580km)

Petit déjeuner à l’hôtel.

Départ de Samburu et route pour la région des lacs. La route se dirige généralement vers le sud et l’ouest. En quittant le nord aride la route monte dans les contreforts du mont Kenya avant de longer son flanc nord. Après Nanyuki, la route se poursuit autour des pentes nord-est des Aberdares jusqu’à Nyahururu d’où il descend à Nakuru, au cœur de la région des lacs, avec Bogoria et Baringo au nord, et Elementaita et Naivasha au sud. Trajet entre 7 et 8 heures approximativement, en fonction de la destination.

Afficher l’image source

Déjeuner en cours de route.

Découverte du Parc National de Nakuru. Situé à 156 km au nord-ouest de Nairobi, le parc de Nakuru tire son nom du mot Massaï “Enakuro” qui signifie tourbillon de poussière. Créé en 1961 pour protéger le lac alcalin du même nom, le parc de Nakuru offre une végétation typique de la plaine. Il abrite de nombreux herbivores dont la girafe de Rothschild, le buffle, l’hippopotame ou encore les gazelles et près de 55 mammifères parmi lesquels les lions, les léopards, les hyènes tachetées, les damans des roches et l’antilope des roseaux. Le parc de Nakuru est également connu pour accueillir les rhinocéros blancs et noirs réintroduits en nombre ses dernières années après avoir disparus. Renommée pour ses nombreux flamants roses nains qui se rassemblent par milliers sur les rives du lac, il accueille aussi plus de 400 autres espèces d’oiseaux: hérons, aigles pêcheurs, cormorans… Beaucoup sont des oiseaux migrateurs en provenance de l’hémisphère nord.

Safari l’après-midi à Nakuru en votre véhicule de circuit.

Dîner à l’hôtel.

Nuit à l’hôtel Lion Hill Lodge.

 

Jour4 : le samedi 9 janvier 2021  Nakuru – Naivasha (1h, 70km)

Petit déjeuner à l’hôtel.

Départ de Nakuru et route pour Naivasha, vers le sud à travers la région des lacs. Trajet de 1 heure  approximativement.

Découverte de Naivasha. Dérivé du nom Massaï “Nai’posha”, qui signifie “eaux agitées” à cause des tempêtes soudaines qui peuvent s’y déclencher, le Lac de Naivasha s’étend sur près de 139 km² et est entouré par un marais de 64 km². D’une altitude de 1 890 m au-dessus du niveau de la mer, il est avec Baringo, l’un des deux seuls lacs d’eau douce de la région, ce qui lui permet d’irriguer les sols volcaniques très fertiles des environs. Aux abords du lac s’étendent de riches plaines verdoyantes où viennent se nourrir zèbres, bubales de cobe, buffles, impalas, girafes, singes et à la nuit tombée hippopotames. Il abrite également une importante faune ovipare (plus de 300 espèces d’oiseaux) dont le pygargue vocifer, le balbuzard pêcheur, le jacana à poitrine dorée ou encore le râle noir. La culture de fleurs constitue la principale industrie autour du lac, et le lac lui-même est une source essentielle d’emploi et de revenu pour la population locale (par la pêche notamment).

Afficher l’image source

Déjeuner (forfait).

Marche guidée au sanctuaire des oiseaux de Crescent Island. Vous serez transférer en bateau jusque-là presque île qui n’a pas le statut de parc national mais elle possède pourtant une avifaune très riche, en abritant un grand nombre de pélicans, cormorans et aigles pêcheurs. Même si l’île est privée, elle est connectée à Naivasha et permet aux animaux de circuler librement. Entre les hippopotames qui se nourrissent d’herbes en fin de journée, les girafes qui sont nées sur la presqu’île et qui reviennent donner naissance au même endroit, la Presque île offre un paysage magique et un sentiment de liberté et d’étendues sauvages qui ont attiré de nombreux producteurs de film profitant de la lumière magique de l’endroit pour immortaliser des scènes de la vie sauvage.

Dîner à l’hôtel.

Nuit à l’hôtel Lake Naivasha Sopa Resort

 

Jour 5: le dimanche 10 janvier 2021  Naivasha – Masai Mara South (4h50min, 260km)

Petit déjeuner

Départ de la région des lacs et route pour le Masai Mara. La route reliant les lacs mène vers le sud de Baringo et Bogoria à Nakuru avant de tourner au sud-est vers Elementaita et Naivasha. Au sud de Naivasha la route tourne vers l’ouest, continuant à Narok et ensuite vers l’ouest et le sud au Masai Mara. Trajet de entre 4 et 6 heures approximativement, en fonction de la destination dans le Mara (détails de l’itinéraire et temps de trajet sont sujet aux conditions routières).

Afficher l’image source

Déjeuner pic nic

Découverte de la Réserve Nationale du Masai Mara, la plus célèbre et la plus fréquentée des réserves kenyanes. D’une superficie de 1 510 km2, la réserve du Masai Mara n’est en fait que la prolongation en territoire kenyan de l’immense parc tanzanien du Serengeti. A eux deux, ils constituent un gigantesque écosystème dans lequel les animaux circulent en toute liberté. Tous les grands animaux d’Afrique y sont présents. Gazelles de Thomson et de Grant, impalas, dik-diks de Kirk, guibs harnachés, topis, buffles, cobes à croissant, élands ou encore girafes, tous sont là. Célèbre pour la richesse de sa faune, le Masai Mara abrite non seulement les «Big 5» (éléphant, lion, buffle, rhinocéros et léopard) mais aussi de nombreux oiseaux (plus de 500 espèces d’oiseaux y ont été répertoriée). Au bord des rivières, crocodiles et hippopotames veillent. Composé de vastes plaines ondulées et de collines, le Masai Mara est parsemé d’acacias parasols et de fourrés d’épineux. En langue maa, Mara signifie “tacheté”, et se réfèrerait à ses paysages colorés. Pour d’autres, il semblerait que ce nom soit à l’origine de l’arrivée de plus de deux millions d’herbivores lors de la migration annuelle (gnous, gazelles, zèbres).

Dîner à l’hôtel.

Nuit à l’hôtel.

 

Jour 6: le lundi 11 janvier 2021  Masai Mara South

Petit déjeuner

Safari en votre véhicule le matin au parc national du Masai Mara, qui s’étend sur 1 500 km². Située à une altitude moyenne de 1650 m, ses plaines sont un terrain de jeu idéal pour les élégantes et bondissantes gazelles. Vertes à la saison des pluies, les hautes herbes blondissent le restant de l’année, pour offrir le spectacle de l’Afrique éternelle.

Afficher l’image source

Vous aurez peut-être la chance d’observer gnous, zèbres et leurs prédateurs (hyènes, lions, léopards, lycaons), surtout en période de migration entre les mois d’août et de septembre.

Déjeuner (forfait).

Safari l’après-midi au Masai Mara en votre véhicule de circuit.

Dîner à l’hôtel.

Nuit à l’hôtel Mara Sarova Camp

 

Jour 7: le mardi 12 janvier 2021  Masai Mara South – Nairobi – Dubai

Petit déjeuner.

Safari en votre véhicule le matin. Vous aurez peut-être la chance d’observer gnous, zèbres et leurs prédateurs (hyènes, lions, léopards, lycaons), surtout en période de migration entre les mois d’août et de septembre.

Déjeuner.

Départ du Masai Mara et route pour Nairobi. Se dirigeant dans une direction nord et est jusqu’à Narok la route tourne ensuite vers l’est jusqu’à Maai Mahiu, au sud du lac Naivasha, et continue au sud-est jusqu’à Nairobi. A partir d’une altitude d’environ 1500m dans le Masai Mara la route doit remonter l’escarpement de la vallée du Rift à environ 2500m avant de descendre à Nairobi (1661m). Trajet de entre 4 et 5 heures approximativement, en fonction du point de départ dans le Mara (détails de l’itinéraire et temps de trajet sont sujet aux conditions routières).

Afficher l’image source

VOL         EK 722 – EMIRATES                               MARDI 12 JANVIER 2021

DEPART:     NAIROBI, KE (JOMO KENYATTA INTL), TERMINAL 1B        12 JANVIER 23h55

ARRIVEE:    DUBAI, AE (DUBAI INTL), TERMINAL 3                   13 JANVIER 05h55

BAGAGES:    2 PIECES DE 23 KG                                        DUREE: 05h00 

 

Jour8: le mercredi 13 janvier 2021  Dubai – Casablanca

 VOL         EK 751 – EMIRATES                            MERCREDI 13 JANVIER 2021

DEPART:     DUBAI, AE (DUBAI INTL), TERMINAL 3                    13 JANVIER 07h25

ARRIVEE:    CASABLANCA, MA (MOHAMMED V), TERMINAL 1               13 JANVIER 13h15 

BAGAGES:    2 PIECES DE 23 KG                                         DUREE: 08h50

 

Tarif (sans le vol international):

Période Par Personne Supplément Single Enfant -12 ans

partageant la chambre avec les 2 parents

3ème adulte

partageant la chambre avec 2 personnes

6 janvier 2021

20 janvier 2021

3 février 2021

17 février 2021

24 mars 2021

31 mars 2021

27.600 dhs 6.600 dhs 16.600 dhs 24.900 dhs
14 avril 2021

5 mai 2021

23.500 dhs 4.200 dhs 14.100 dhs 21.100 dhs
16 juin 2021

30 juin 2021

14 juillet 2021

28.100 dhs 6.500 dhs 17.300 dhs 25.200 dhs
21 juillet 2021

11 août 2021

25 août 2021

15 septembre 2021

32.900 dhs 9.900 dhs 19.700 dhs 29.600 dhs
29 septembre 2021

06 octobre 2021

20 octobre 2021

28.100 dhs 6.500 dhs 17.300 dhs 25.300 dhs

 

NOTRE PRIX COMPREND:

  • Hébergement en chambre double standard dans les hôtels mentionnés ou similaires, selon la disponibilité au moment de la confirmation, avec petit-déjeuner
  • Les repas mentionnés dans le programme
  • Port des bagages (sauf pour hébergement indépendant et camping)
  • Guide et transport selon programme
  • Les taxes locales comme la TVA et les taxes touristiques sont inclues au taux applicable à la date de la réalisation de la cotation. Elles sont susceptibles de modification sans préavis.

 

NOTRE PRIX NE COMPREND PAS:

  • Le vol international Exemple : Casablanca – Caire – Nairobi – Dubaï – Casablanca 13.200 dhs à ce jour
  • Pourboires et dépenses personnelles

 


risus ut diam dictum ipsum porta. consequat. Phasellus quis,